Boutique

Acheter de la spiruline : bien choisir

Acheter de la spiruline, ce qu'il faut savoirSi vous souhaitez acheter de la spiruline, c’est que vous êtes sans doute déjà convaincus des (très) nombreux bénéfices qu’elle peut apporter, mais encore faut-il sélectionner le bon produit.

Rappel : La spiruline est une microalgue qui contient naturellement une combinaison très concentrée de nutriments hautement digestibles. Avec sa valeur nutritionnelle qui n’est plus à démontrer, on considère – sans exagérer – que cet aliment si particulier devrait être à la disposition de tous. Son potentiel sur la santé est immensément intéressant notamment à l’heure où il est difficile voire impossible d’échapper à la nourriture moderne, raffinée et industrialisée.

Très bien tolérée, la spiruline, considérée comme un “superaliment“, s’inscrit parfaitement dans son rôle de complément alimentaire naturel.
En plus d’être une extraordinaire source d’énergie et un soutien fort du système immunitaire, elle fournit à l’organisme un spectre unique de nutriments variés, venant combler les inévitables manques de l’alimentation. Son intérêt nutritionnel ne date pas d’hier puisque les recherches scientifiques à son sujet se multiplient depuis les années 60.


Avant votre achat, il est important de bien la choisir pour s’assurer de sa qualité et profiter d’une spiruline (vraiment) efficace, saine et naturelle.
Vous trouverez dans cet article les éléments importants à prendre en compte.

Vous n’avez pas le temps de vous lancer dans des investigations ? Dirigez-vous vers la dernière section de cet article…

Au sommaire :

  1. Sous quelle forme acheter sa spiruline ?
  2. Eviter l’achat en pharmacie
  3. Commander sur internet ? pourquoi pas
  4. Dites non à la grande distribution
  5. Le bon environnement de culture pour la spiruline
  6. L’odeur de la spiruline : légère; l’apparence : vert profond
  7. Les bonnes méthodes de production
  8. Acheter du “100% spiruline”
  9. La forme spiralée de la spiruline
  10. Le poids des comprimés
  11. La spiruline à bas coût ? mauvaise idée

1/ Sous quelle forme acheter sa spiruline ?

Nous conseillons la consommation de spiruline sous forme de comprimés à avaler (avec un verre d’eau, un jus…). Les comprimés – de 500mg préférablement – facilitent le dosage quotidien et les prises progressives. Ultra-pratiques, ils offrent également l’avantage de s’affranchir du goût de la spiruline, pas particulièrement réputé pour être succulent. Les prises sont ainsi rapides et pratiques, peuvent se faire en toutes circonstances et en tous lieux (bureau, déplacement, voyage, etc.).

2/ Eviter d’acheter de la spiruline en pharmacie

Tout se trouve dans les pharmacies, ce sont de véritables supermarchés dédiés à la “santé”. Elles vendent beaucoup de produits, sans doute trop et ne sont en aucun cas des boutiques spécialisées. Elles proposent généralement des spirulines de qualité médiocre : en gélules ou en comprimés bas de gamme contenant des agglomérants divers et issus de cultures intensives. Il n’est pas rare non plus d’y trouver de la spiruline enrichie (comprenez : transformée) en fer ou autres vitamines, ce qui est une aberration. Une spiruline de qualité possède naturellement une composition idéale et parfaitement équilibrée.

Il existe en effet, des différences de qualité considérables dans la production des comprimés.
Souvent, les comprimés bon marché contiennent des liants indésirables tels que l’amidon ou le stéarate de magnésium, la spiruline est pressée via des machines industrielles qui l’exposent à l’oxygène pendant une bien trop longue période.
Par ailleurs, des additifs, agents de conservation ou encore des stabilisateurs sont parfois utilisés.
Dans de tels processus, peu minutieux, il faut s’attendre malheureusement à une perte drastique en molécules fragiles (vitamines, enzymes et pigments).

3/ Commander sur internet : oui, mais pas n’importe où

Internet est un formidable outil, l’information y est riche et l’offre pléthorique en matière de produits en tout genre. De nombreux marchands vendent de la spiruline, mais peu sont spécialisés et la majorité vendent des spirulines “bon marché”. Il est important de diriger uniquement son attention vers les boutiques qui font de la spiruline leur coeur de métier. Vérifiez le site web de la marque : il doit être fiable, complet et les informations concernant la microalgue proposée doivent être suffisamment détaillées.

Faites également attention aux pseudos “guides d’achat” qui pullulent sur internet.
Lorsque les textes sont rédigés dans un français non maitrisé, méfiez-vous. Ces portails n’ont en effet qu’un seul but : vous donner une masse d’informations plus ou moins erronée et vous rediriger vers des affiliés, souvent peu recommandables (prise de pourcentage à la clé).
Renseignez-vous sur l’auteur du site et son expertise via les pages “à propos” ou encore les mentions légales.

4/ Acheter de la spiruline en grande distribution… à éviter

Il est encore très rare de trouver de la spiruline dans des enseignes telles que Auchan, Carrefour ou encore E.Leclerc… Lorsque c’est le cas, ce ne sont malheureusement pas des produits de grande qualité qui sont proposés : pression sur les prix et production de masse obligent.
Comme pour l’achat de vin, si l’on ne trouve pas de grand cru en grande surface, il en est de même pour la spiruline.

5/ Le bon environnement de production

La spiruline est une algue tropicale, elle a besoin d’un climat chaud et d’un ensoleillement constant pour se développer dans les meilleures conditions.

Avant d’acheter, vérifiez donc que la spiruline est cultivée dans le climat adéquat.

Sachez que ce qui importe n’est pas tant le pays de production car il est en réalité possible de trouver de la spiruline de bonne facture dans diverses régions à travers le globe.

Vérifiez en priorité que l’environnement de la ferme soit exempt de toute pollution en privilégiant les régions rurales.
En effet, de nombreuses spirulines sur le marché sont cultivées dans des zones touchées par la pollution.

6/ A l’achat, vérifiez les méthodes de production

Les bénéfices de la spirulineUn bon producteur s’attache particulièrement à produire une spiruline correctement séchée afin de préserver ses qualités nutritionnelles. En effet, le contenu des cellules ne doit pas être exposé à l’oxydation, sous peine d’altérer les nutriments et de procurer une odeur et un goût désagréables.

L’eau utilisée dans les bassins de culture doit être saine et pure. Lorsque c’est le cas, cela est en général précisé dans les argumentaires de vente.
Vérifiez également les différents labels de qualité qui garantissent notamment les contrôles qualité et l’innocuité du produit final.

La culture doit utiliser une ou plusieurs souches de qualité, celles-ci impacteront – en toute logique – directement les caractéristiques qualitatives de la microalgue.

En outre, la spiruline prospère dans des bassins peu profonds d’eaux saumâtres et alcalines, brassées continuellement via des roues à aubes. Cela permet à la lumière de capter chaque cellule et donne à la spiruline la capacité de croître dans des bonnes conditions afin que l’oxygène produit puisse migrer plus facilement dans l’atmosphère.

La culture de la spiruline demande une grande attention, les méthodes de production doivent être suivies avec soin, selon des normes rigoureuses, pour obtenir un produit final de qualité sans perte de principes actifs ni inconstance.
En matière de critères microbiologiques, le CEVA (Centre d’étude & de valorisation des algues) a également établi des teneurs maximales à respecter pour les microalgues alimentaires (statut règlementaire en France et en Europe).

7/ L’odeur de la spiruline : légère; l’apparence : vert profond

La spiruline doit avoir une légère odeur. Si celle que vous achetez a une forte odeur de “poisson”, cela peut signifier qu’elle contient un taux élevé de bactéries provenant de nutriments fermentés. Une odeur forte peut également signifier que le taux d’oxydation de la spiruline est élevé et qu’elle a perdu une partie de ses propriétés nutritionnelles.
Concernant la couleur, un vert “forêt” profond correspond à l’apparence normale de la spiruline.

8/ Avant d’acheter de la spiruline, regardez la composition du produit

liste d'ingrédients de la spirulineUn bon acheteur vérifiera également que la spiruline est 100% pure, sans additifs. La mention “spiruline” doit être clairement affichée. Elle ne doit être composée d’aucun ajout artificiel (pas de conservateurs, ni colorants, ni aucun liant tel que l’amidon etc.), la liste des ingrédients doit se limiter à : Ingrédient : Spiruline.
Cela garantit une spiruline de première qualité, soit une véritable bombe nutritionnelle.

De même, évitez les gélules, préférez les comprimés purs :
L’enveloppe d’une gélule peut représenter jusqu’à 26% de son poids total, ce qui est non négligeable et rajoute une pellicule étrangère à digérer. On trouve des gélules faites à partir de gélatine d’origine animale (substance présente dans le tissu animal) et d’autres dites d’origine végétale (HPMC / E464). Ces dernières nécessitent le recours aux solvants chimiques et excipients.
La gélule reste donc un produit malheureusement transformé et composé de substances de synthèses alors que le comprimé est un produit brut davantage naturel, écologique et éthique.

Notez qu’en comprimés, la spiruline est un “complément alimentaire”, elle doit donc être déclarée et approuvée par la DGCCRF avant mise sur le marché.

Citation de Bernard Schmitt

9/ Se renseigner sur la forme de la spiruline

La forme de la spiruline observée depuis un microscope ressemble à celle de l’ADN : spiralée.

Si les spirulines “droites” se développent parfois, elles doivent être en nombre restreint.
En effet, les droites flottent moins que les spiralées et sont donc moins exposées au soleil et à l’oxygène.

En outre, une biomasse avec un grand pourcentage de droites est difficile voire impossible à essorer par pressage, la récolte étant elle-même complexifiée.

Dans une culture idéale, majoritairement spiralée (où la quantité de droites est contrôlée), la couche flottante a la capacité de les contenir toutes, ce qui efface l’inconvénient majeur des spirulines droites.

L’apparition de formes droites peut également témoigner d’une modification de la souche; il peut s’agir de spirulines ou d’algues Oscillatoria (dont certaines sont toxiques) semblables aux spirulines droites. Cependant, un oeil avisé ne s’y trompera pas.

Avant votre achat, vérifiez la documentation (site internet, prospectus…). Le fait que cette information soit mentionnée quelque part est souvent gage de qualité et de sérieux.

10/ Vérifier le poids des comprimés

Image de comprimés purs spiruline que l'on peut acheterLorsque le prix des comprimés de spiruline semble bas, il est important de vérifier le nombre de mg contenu dans chaque comprimé. Idéalement le poids d’un comprimé est de 500mg (très pratique pour le dosage puisqu’il suffit d’en prendre 2 pour comptabiliser 1 gramme).

On peut trouver dans le commerce des comprimés de 290mg par exemple… inutile de préciser qu’entre 200 comprimés de 500mg et 200 comprimés de 290mg, il y a une nette différence de quantité !

11/ Acheter de la spiruline pas chère ? Mauvaise idée

Lorsque l’on désire acheter de la spiruline, c’est parce que l’on recherche un complément alimentaire assurément bénéfique pour la santé et naturel dans son entièreté. C’est aussi parce que l’on souhaite éviter les suppléments et médicaments issus de l’industrie pharmaceutique qui collectionnent les effets secondaires souvent dramatiques sur la santé au long terme.

Il est absolument absurde de porter son choix sur produit discount engagé dans une guerre des prix puisque celle-ci est inévitablement destructrice de qualité. Un prix bas signifie des risques plus élevés de contamination par des bactéries ou métaux lourds, moins de contrôles, moins d’hygiène, des méthodes de productions douteuses et finalement un produit qui aurait une composition dangereusement dégradée et des effets inverses à ceux attendus.
Prenons note de ces conseils et gardons à l’esprit que la qualité a un coût.
Cela est d’autant plus vrai dans l’alimentaire, alors ne gâchez pas l’incroyable potentiel de la spiruline pour quelques euros faussement économisés.

Spiruline : laquelle choisir finalement ?
Vous ne souhaitez pas vous tracasser pour dénicher la bonne spiruline à acheter ? Nous vous invitons naturellement à découvrir celle que nous proposons. Pour cela, cliquez sur Essayez la spiruline, juste en dessous.

Essayez la spiruline

Alain Casal miniature J'explore depuis plus de 10 ans les publications de la littérature scientifique qui concernent la spiruline, ses composants et plus largement, les microalgues. Je m'efforce de proposer des articles sourcés et régulièrement vérifiés en regard des nouvelles données de la recherche.
Alain Casal - Fondateur de Spiruline France.
- A propos

426 Partages


Commentaires :

Emma dit :

J’ai reçu votre spiruline. Merci pour la rapidité et la qualité ! Vous dites dans votre documentation qu’il faut débuter la cure progressivement, ce que j’ai toujours fait. Etant donné que je consommais déjà de la spiruline (d’une autre marque) juste avant de passer à la votre, suis-je obligée de repartir sur un rythme progressif ?

Alain - Spiruline France dit :

Emma > Merci à vous ! Vous avez raison, il faut toujours débuter une cure de spiruline en douceur (effet détox etc.). Dans votre cas – si je comprends bien – vous ne débutez pas : vous pouvez donc enchainer simplement (à votre place, je réduirai tout de même, légèrement, la quantité lors de la transition).

Daniel dit :

Merci pour toutes ses précisions, pour ma part j’achète ma spiruline chez un produteur implanté près de chez moi. C’est toujours bien de consommer local mais ce pas forcément gage de qualité, j’ai parfois vu des reportages de production “artisanales” ou l’hygiène semblait laisser à désirer…

Alain - Spiruline France dit :

Daniel > Lorsqu’on a la chance d’avoir des fermes à proximité, c’est en effet une excellente expérience et cela permet de valider sur place le process de culture !

Mathieu dit :

Excellent guide pour bien choisir son fournisseur j’ai toujours consommé la spiruline en gélules, mais vous m’avez convaincu, je vais déosmrais acheter des comprimés purs !

Patricia SAGET dit :

Bonjour, Je n’ai encore jamais consommé de spiruline mais m’y intéresse vraiment. Par quoi commencer ? et quelles doses ?
Merci pour votre réponse.
Patricia

Alain - Spiruline France dit :

Patricia > Bonjour Mme, je vous invite à lire notre article consacré à la “posologie”.

Laisser un commentaire