Boutique

La qualité sanitaire des algues et microalgues

Les algues et microalgues sont des produits issus de l’eau. Avant d’acheter, il est donc important de s’assurer de la qualité du milieu où les algues sont produites et/ou récoltées. Métaux lourds, polluants, composés radioactifs, etc. sont ainsi surveiller.

Les critères de sécurité sont fixés pour le consommateur :

  • Des critères microbiologiques, comme les coliformes fécaux, les salmonelles, les entérobactéries, etc.
  • Des critères pour les métaux lourds : leur concentration peut-être élevée dans les algues en fonction de leur lieu de vie.

Les algues utilisées en alimentation doivent satisfaire aux critères donnés dans l’avis du CSHPF, saisine AFSSA n°2007-SA-0007 [1] et figurant dans les deux tableaux ci-dessous :

Critères microbiologiques pour les algues sèches :

Bactéries Teneurs maximales
Germes aérobies mésophiles < 100 000 /g
Coliformes fécaux < 10 /g
Anaérobies sulfito-réducteurs < 100 /g
Staphylococcus aureus < 100 /g
Clostridium perfringens < 1 /g
Salmonella Absence dans 25 g sec

Teneurs maximales en métaux lourds et en iode autorisées en France dans les produits secs :

Éléments Algues légumes ou condiments en mg/kg sec
Arsenic minéral 3
Cadmium 0,5
Mercure 0,1
Plomb 5
Étain 5
Iode 2000

Étiquetage des algues :

Comme tous produits alimentaires, les algues sont soumises au règlement INCO n° 1169 de 2011 [2] avec l’affichage devenant obligatoire de la déclaration nutritionnelle (hormis cas précis noté en annexe de ce règlement*). L’affichage obligatoire des substances allergènes ou pouvant entraîner des intolérance de façon claire pour le consommateur. Les autres mentions à faire figurer sont identiques.

*La spiruline non transformée entre dans une dérogation puisqu’elle fait partie des aliments non transformés qui comprennent un seul ingrédient ou une catégorie d’ingrédient.

L’étude et la valorisation des végétaux marins montre les nombreuses possibilités que les macro et microalgues ont pour l’alimentation humaine comme légume, condiment ou compléments alimentaires. La filière d’algues fraîches pour nos tables tend à se développer de plus en plus.

Essayez la spiruline

Références :
  • [1] Macroalgues et microalgues alimentaires – Statut règlementaire en France et en Europe – Synthèse CEVA 2019
  • [2] Étiquetage des denrées alimentaires : nouvelles règles européennes – economie.gouv.fr

Alain Casal miniature J'explore depuis plus de 10 ans les publications de la littérature scientifique qui concernent la spiruline, ses composants et plus largement, les microalgues. Je m'efforce de proposer des articles sourcés et régulièrement vérifiés en regard des nouvelles données de la recherche.
Alain Casal - Fondateur de Spiruline France.
- A propos

0 Partages