Le fameux pigment bleu de la spiruline : la phycocyanine

La phycocyanine est le plus exceptionnel pigment faisant partie de la composition de la spiruline.
C’est un antioxydant puissant à la parfaite biodisponibilité.

Présente généralement à hauteur de 10% à 18%, elle est à l’origine du nom que l’on donne communément à la spiruline : « algue bleue ». Ce pigment est en effet responsable de la couleur bleutée de la spiruline.
Ce dernier, qui est exclusif à la spiruline (on ne retrouve la phycocyanine dans aucun autre aliment), est d’ailleurs utilisé comme colorant naturel (le seul colorant bleu naturel autorisé en Europe).
Faites l’expérience et laissez fondre un comprimé de spiruline dans de l’eau, vous constaterez alors clairement des reflets bleus.

Un comprimé de spiruline dans de l'eau laisse échapper son pigment bleu, la phycocyanine.

Un comprimé de spiruline dans de l’eau qui laisse échapper son pigment bleu : la phycocyanine.

La phycocyanine, un pigment très étudié

La phycocyanine booste le système immunitaire, détoxifie l’organisme, renforce l’activité des lymphocytes et assure des fonctions de contrôle cellulaire appropriées.
Il a été mis en avant qu’elle inhibe la croissance, la propagation et le développement des cancers et de certaines autres maladies.

Les biophysiciens indiens Saini MK, Sanyal SN ont découvert que le pigment bleu est une solution naturelle pour la prévention du cancer du côlon.

Dans des études aux États-Unis et en Inde en 2007, des chercheurs ont découvert que la phycocyanine protège le foie du tétrachlorure de carbone lipidique et provoque la mort programmée des cellules cancéreuses du foie.

La phycocyanine inhibe le cancer du pancréas trois jours après l’ingestion (Liao, G. et al.).
Le pigment bleu de la spiruline détoxifie, protège les reins et prévient l’empoisonnement aux métaux lourds.

L’or bleu de la spiruline

La phycocyanine capte bien mieux la lumière que la chlorophylle. Elle est capable de collecter l’intégralité du spectre solaire qu’elle convertie en apport énergétique et que l’on retrouve ensuite dans la spiruline.

La phycocyanine a une structure similaire à celle de l’hémoglobine à 1 atome près. Elle stimule la synthèse des globules rouges et blancs, booste le système immunitaire tout en apportant un effet antioxydant, anti-allergique et anti-inflammatoire.

L’érythropoïétine, dont l’abrégé est l’EPO, est connue comme facteur de croissance pour la production de globules rouges.
Une étude chinoise de 1994 montre que la phycocyanine peut stimuler l’activité de l’érythropoïétine.

L’appellation « EPO » aura une résonance particulière chez les sportifs, car la substance a été discréditée – à juste titre – en tant qu’agent dopant pour les athlètes d’endurance et les cyclistes notamment.

Avec la spiruline, cependant, le corps pourrait être « dopé » naturellement, sans risque pour la santé, dans une mesure modeste et d’une manière tout à fait naturelle.

Certains experts considèrent l’influence sur l’érythropoïétine comme une raison importante de l’effet d’amélioration de la performance que l’on peut observer après une utilisation régulière de spiruline.

Il faut dire que les résultats des ces expériences sur les animaux n’ont pas été directement étudiés sur l’Homme. Ainsi ce mécanisme d’action peut être actuellement considéré davantage comme une hypothèse forte que comme un fait.

Le rôle de la phycocyanine sur la santé

La phycocyanine, un des pigments de la spiruline

La phycocyanine, le pigment principal de la spiruline

C’est une véritable perle thérapeutique : le plus puissant antioxydant et anti-radicalaire que l’on puisse trouver (20 fois plus puissant que la vitamine C, 16 fois plus puissant que la vitamine E).

  • Ce pigment renforce les défenses naturelles. C’est le plus puissant stimulant naturel de défenses immunitaires connu.
  • Avec une fonction comparable à celle de l’EPO, elle favorise – de façon bien plus naturelle – l’oxygénation du sang et donc des organes et des muscles.
  • La phycocyanine impacte le recyclage des lactates (acide lactique) générés lors de la contraction musculaire. Ces derniers sont recyclés en ATP (en énergie), la capacité à gérer l’effort physique est prolongée.
  • Même à très faibles doses, elle agit contre le stress oxydatif et donc les effets du vieillissement.
  • Elle favorise la production de cellules souches, la production de globules blancs et rouges, d’anticorps, ainsi que de plaquettes : l’immunité est alors renforcée.
  • Des études ont mis en valeur le fait que la phycocyanine avait une action bénéfique sur d’autres paramètres sanguins (agrégation des plaquettes…).
  • Il a été également montré qu’elle soigne la leucémie, et a une action protectrice contre les radiations.
  • Elle participe à la protection et détoxication du foie : elle encourage la synthèse des sels biliaires (qui améliorent la digestion des lipides).
  • La phycocyanine agit sur la plaque d’athérome (dont les complications sont responsables d’un tiers des décès en Europe) et régule le cholestérol.
  • Elle a aussi une action antitumorale (effets inhibiteurs de la croissance de cellules cancéreuses), anti-inflammatoire, anti-allergique (particulièrement l’asthme)…
  • La phycocyanine réduit fatigue, insomnies… mais également les troubles de la concentration et de la mémoire.

Dans notre boutique, nous proposons une spiruline en comprimés, hautement dosée en phycocyanine. Les éléments cités ci-dessous démontrent l’importance de la teneur en phycocyanine dans l’appréciation d’une spiruline de qualité.

Vous aimez cet article ?

Le fameux pigment bleu de la spiruline : la phycocyanine
3.9 (78.75%) 16 votes



Laisser un commentaire

Acheter