Zoom sur la zéaxanthine présente dans l’algue bleue

Le deuxième caroténoïde (voir ici) le plus répandu dans la spiruline est la zéaxanthine (un pigment xanthophylle). Il y a plus de zéaxanthine dans 3 grammes de spiruline qu’il n’y en a dans un grand bol d’épinards, l’une des sources les plus riches de la nature. Ce pigment est un antioxydant très important pour deux principales raisons :la zéaxanthine présente dans l'algue bleue

1) C’est est l’un des rares antioxydants qui peut traverser la barrière hémato-encéphalique et apporter une protection antioxydante pour les yeux, le cerveau et le système nerveux.

2) C’est également l’un des rares antioxydants qui ne devient jamais un pro-oxydant. Il est vrai que beaucoup d’antioxydants peuvent le devenir (en causant à leur tour l’oxydation des cellules).
La zéaxanthine mais aussi l’astaxanthine sont deux caroténoïdes qui ne deviennent jamais les pro-oxydants quelle que soit la situation. Les chercheurs étudient de plus en plus la zéaxanthine qui démontre de nombreux avantages.

Un article de la revue Medecine Alternative résume quelques-uns des avantages de la zéaxanthine qui sont étroitement liés à un autre pigment xanthophylles, la lutéine :

« La lutéine et la zéaxanthine sont les seuls caroténoïdes présents à la fois dans la macula (zone de la rétine) et le cristallin de l’œil humain, et ont une double fonction : agir comme de puissants antioxydants et de filtrer les fortes lumières.
En plus de jouer un rôle essentiel dans la santé oculaire, la lutéine et la zéaxanthine sont d’importants nutriments pour la prévention des maladies cardiovasculaires, accident vasculaire cérébral et cancer pulmonaire. Ils peuvent aussi avoir un effet protecteur de la peau lors de l’exposition aux ultraviolets (UV). »

Selon The British Journal of Nutrition, 2012 :

« La zéaxanthine est une xanthophylle prédominant dans les yeux de l’homme et peut réduire le risque de cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l’âge. La spiruline en est une source efficace et biodisponible, elle contient une concentration élevée de zéaxanthine. »

Les chercheurs du laboratoire américain « Antioxidants Research Laboratory« , une filiale du « United States Department of Agriculture’s Human Nutrition Research Center on Aging » (centre de recherche en nutrition humaine et sur le vieillissement), a ajouté à ce qui précède, le rôle potentiel de la zéaxanthine dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Les études épidémiologiques indiquent une relation inverse entre la présence des xanthophylles et la dégénérescence maculaire et la cataracte liée à l’âge et affirment que ces éléments peuvent jouer un rôle protecteur pour les yeux.

Certaines études d’observation ont également montré que ces xanthophylles peuvent aider à réduire le risque de certains types de cancer, particulièrement les cancers du sein et du poumon.

Une autre étude démontre, encore une fois, le potentiel de la zéaxanthine à jouer un rôle dans la prévention des maladies du cœur et d’AVC. (Ribaya-Mercado et Blumberg, 2004)

Une étude réalisée aux Pays-Bas a mit en valeur le rôle que la zéaxanthine a pu avoir sur l’inflammation causées par l’athérosclérose. Ils ont constaté que la relation inverse entre ces caroténoïdes et les leucocytes peut expliquer l’effet protecteur possible des caroténoïdes sur l’athérosclérose du fait de leur pouvoirs anti-inflammatoires. (van Herpen-Broekmans et al, 2004)

Vous aimez cet article ?

Zoom sur la zéaxanthine présente dans l’algue bleue
4 (80%) 2 votes



Laisser un commentaire

Acheter