Spiruline et enfants (ou adolescents)

L’alimentation pendant l’enfance et l’adolescence conditionne la santé jusqu’à l’âge adulte. Avec le poids des habitudes qui s’ancrent, cette période est sans doute le meilleur moment pour mettre en place une « routine » alimentaire saine.

Les choix alimentaires influent sur de nombreux problèmes de santé rencontrés pendant l’enfance et l’adolescence : une alimentation végétale [1] [2] par exemple permet de diminuer les risques de constipation chronique [3], d’asthme [4] [5], d’acné [6], d’allergie, de troubles ORL récurrents, etc.

La spiruline durant l’enfance…

enfant-spirulineL’enfance est une période primordiale pour l’avenir de l’enfant.

Pour un bon développement (notamment du cerveau), les enfants ont besoin de nombreux nutriments apportés par l’alimentation : toute carence peut avoir des conséquences néfastes.

En pourcentage des apports caloriques, les besoins des enfants en protéines sont légèrement inférieurs à ceux des adultes, les besoins énergétiques sont en revanche plus élevés.

Dans l’idéal, l’alimentation de l’enfant doit être équilibrée, diversifiée, dense en calories et en bonnes graisses.

Aucun groupe de nutriments ne doit manquer. Si une alimentation saine, variée et équilibrée est la base, il est également essentiel d’éviter autant que possible les sucres raffinés et les produits transformés.

Concernant les apports en fer, il convient de proposer chaque jour aux enfants des aliments qui en sont riche comme les légumineuses, les légumes à feuilles vertes, la spiruline (teneur record en fer) et d’y associer une source de vitamine C. L’absence de consommation de produits laitiers est bénéfique : ces derniers nuisent à l’absorption du fer.

Pour une ossature solide, les apports en calcium ont leur importance mais d’autres facteurs sont primordiaux : notamment la pratique d’activités physiques, des apports suffisants en vitamine D (par l’ensoleillement), une alimentation alcalinisante, pauvre en sel et une consommation modérée de protéines animales.

La spiruline est un complément intéressant pour l’enfant, car elle contribue à apporter des éléments essentiels – des éléments naturels qualitativement supérieurs et hautement assimilables qui s’avèrent particulièrement précieux en période de croissance. La spiruline contient naturellement des protéines complètes, du fer, des vitamines, des pigments, des minéraux et toute une palette d’autres nutriments.

Une supplémentation est très souvent indispensable à l’heure où la concentration de nutriments dans l’alimentation décline drastiquement. Les fruits et les légumes n’ont jamais été aussi pauvres en valeurs nutritionnelles. Les modes de conservation des aliments et les méthodes de cuisson font également chuter la qualité des aliments. Un fruit conservé une semaine au réfrigérateur apporte ainsi bien moins de nutriments que celui consommé juste après sa récolte…

Parallèlement, le Crédoc [7] qui réalise des enquêtes sur les comportements et consommations alimentaires révèle que l’alimentation est de moins en moins variée lorsqu’on considère ces 5 groupes : fruits & légumes, produits laitiers, viandes, œufs, produits de la mer & céréales. Cette réduction de la diversité alimentaire se remarque chez les enfants de tout âge et est particulièrement marquée chez les adolescents.

Un apport quotidien oscillant entre 3 et 5 grammes de spiruline par jour apporte de nombreux bénéfices nutritionnels tout en jouant un rôle en matière d’impact sur l’élimination des toxines apportées par la « junk-food » et la malbouffe industrielle.

…et pendant l’adolescence

La spiruline pour les enfants et les adosL’adolescence est généralement une période où l’on préfère se rendre dans des Fast Food qui proposent une nourriture des plus aberrantes d’un point de vue nutritionnel. On préfère manger vite, n’importe quand et grignoter des sucreries entre les repas.

Les adolescents boivent de plus en plus d’alcool, fument de plus en plus tôt et de manière excessive. Les conséquences de ce mode de vie sont désastreuses et entraînent des carences nutritionnelles diverses (manque de fer, de calcium…) qui ont elles-mêmes des répercutions directes sur la condition physique et les aptitudes intellectuelles.
Évidemment, il s’agit là d’une grosse caricature, mais ce constat, plus ou moins sévère, est malheureusement très courant dans les familles.

L’éducation alimentaire et la sensibilisation aux règles d’hygiène de vie sont deux éléments à privilégier lors de l’enfance.

La spiruline se positionne comme une véritable alliée santé et devient quasiment incontournable dès que l’on évoque le bien-être général. Cette petite algue pas tout à fait comme les autres est bénéfique pour tout le monde : hommes, femmes, enfants, jeunes et moins jeunes.

Une prise complémentaire de spiruline peut aider à compenser les carences causées par une alimentation souvent négligée et par une mauvaise hygiène de vie. Cette supplémentation peut également contribuer à combattre la fatigue, les difficultés de concentration, le manque de sommeil ou encore les troubles de la mémoire.

Essayez la spiruline

Références :
  • [1] Amit, M. C. P. S., Canadian Paediatric Society, & Community Paediatrics Committee. (2010). Vegetarian diets in children and adolescents. Paediatrics & child health15(5), 303-314.
  • [2] Melina, V., Craig, W., & Levin, S. (2016). Position of the academy of nutrition and dietetics: vegetarian diets. Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics116(12), 1970-1980.
  • [3] Irastorza, I., Ibañez, B., Delgado-Sanzonetti, L., Maruri, N., & Vitoria, J. C. (2010). Cow’s-milk–free diet as a therapeutic option in childhood chronic constipation. Journal of pediatric gastroenterology and nutrition51(2), 171-176.
  • [4] Chatzi, L., Apostolaki, G., Bibakis, I., Skypala, I., Bibaki-Liakou, V., Tzanakis, N., … & Cullinan, P. (2007). Protective effect of fruits, vegetables and the Mediterranean diet on asthma and allergies among children in Crete. Thorax62(8), 677-683.
  • [5] Ellwood, P., Asher, M. I., Björkstén, B., Burr, M., Pearce, N., & Robertson, C. F. (2001). Diet and asthma, allergic rhinoconjunctivitis and atopic eczema symptom prevalence: an ecological analysis of the International Study of Asthma and Allergies in Childhood (ISAAC) data. European Respiratory Journal17(3), 436-443.
  • [6] Adebamowo, C. A., Spiegelman, D., Berkey, C. S., Danby, F. W., Rockett, H. H., Colditz, G. A., … & Holmes, M. D. (2008). Milk consumption and acne in teenaged boys. Journal of the American Academy of Dermatology58(5), 787-793.
  • [7] Crédoc – Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

J'explore depuis plus de 10 ans les publications de la littérature scientifique qui concernent la spiruline, ses composants et plus largement, les microalgues. Je m'efforce de proposer des articles sourcés et régulièrement vérifiés en regard des nouvelles données de la recherche.
Alain Casal - Fondateur de Spiruline France.
A propos

404 Partages


Laisser un commentaire