SPIRULINEFRANCE.FR - Première base informative qui démocratise les données scientifiques de la supplémentation nutritionnelle liées à l'univers des microalgues et à la spiruline.
BOUTIQUE

De la spiruline pour lutter contre l’anémie ?

Cet article aide à comprendre tout l'intérêt de la spiruline - microalgue naturellement riche en fer - lorsque l'on souffre d'anémie.

L'anémie est un état caractérisé par un manque de globules rouges (érythrocytes) et un taux d'hémoglobine (Hb) trop bas en rapport aux valeurs considérées comme normales.

Ces valeurs varient en fonction de l'âge, du sexe et d'autres facteurs tels que l'état de santé général. Selon l'OMS, elle touche environ 25%* de la population, ce qui est particulièrement alarmant.

Il y a anémie si le taux d'hémoglobine est inférieur à (valeurs normales) :

  • Homme : 13 g/dL
  • Femme : 12 g/dL
  • Femme enceinte : 10,5 g/dL
  • Enfant : 11 g/dL

En outre, si pour une personne, d'un test à l'autre, l'hémoglobine chute d'au moins de 2 g/dL, on parle également d'anémie.

Notons que les femmes, les enfants, les adolescents, les personnes âgés sont particulièrement touchés.

Il existe de nombreuses variétés d'anémies, deux causes diverses. Elles représentent les infections sanguines les plus fréquentes.

spiruline et anemie

Qu'est-ce que l'hémoglobine ?

L'hémoglobine est une protéine présente dans le sang lui donnant sa couleur rouge caractéristique. C'est la protéine des globules rouges.

Sa fonction principale est de transporter l'oxygène (O2) des poumons vers les tissus de l'organisme, ainsi que le dioxyde de carbone (CO2) des tissus vers les poumons pour son élimination.

Les symptômes de l'anémie

Lorsqu'une anémie se déclare, ses signes et ses symptômes sont souvent si discret qu'on ne les remarques pas, mais ils deviennent plus important avec la progression de la maladie.
L'anémie se manifeste généralement par une série de signes médicaux :

  • Fatigue intense & constante,
  • Maux de tête,
  • Étourdissements,
  • Difficultés respiratoires,
  • Pâleur de la peau et des muqueuses,
  • Extrémités froides (mains & pieds),
  • Palpitations et douleurs thoraciques,
  • Hypotension artérielle.

On se sent également plus essoufflé que d'habitude et l'on s'aperçoit que le cœur bat plus vite lorsque l'on fait de l'exercice.
La fatigue causée par l'anémie peut devenir invalidante et rendre difficiles les activités normales de la vie quotidienne.

Les causes de l'anémie

La carence en fer

L'anémie est généralement le résultat d'une carence en fer (l'un des principaux oligo-éléments, indispensable à la formation des globules rouges) et accessoirement en vitamines B12, C, et d'acide folique. Elle empêche l'organisme de produire la quantité d'hémoglobine dont il a besoin. La carence en fer est la plus fréquente des carences alimentaires dans le monde, les besoins sont si élevés qu'il est difficile d'en trouver suffisamment dans l'alimentation d'aujourd'hui. Il s'agit véritablement d'un problème majeur de Santé Publique.

Le manque de vitamine B12

Comme dans le cas de l'anémie pernicieuse, ou le manque d'acide folique rend l'organisme incapable de faire briquer des globules rouges en nombre suffisant.

Dans le cas d'anémies hémolytiques

Les globules rouges sont détruits (hémolysés) plus vite qu'il ne faut de temps à la moelle osseuse pour en produire de nouveaux.

D'autres causes courantes :

  • Perte de sang : règles abondantes, saignements digestifs, sang dans les urines, etc.
  • Déséquilibres alimentaires,
  • Prise de médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires),
  • Manque de production suffisante de globules rouges.

En cas de maladies héréditaires ou génétiques comme par exemple la drépanocytose ou la thalassémie, le corps produira une forme inadéquate (imparfaite) d'hémoglobine. L'anémie peut également être causée par une maladie chronique : cancer, insuffisance rénale, etc.

Comment traiter l'anémie ?

Il est nécessaire de bien diagnostiquer la cause de l'anémie afin de pouvoir la traiter de façon pérenne. Par exemple, il peut arriver que l'anémie soit due à des problèmes de moelle osseuse. Dans ce cas, une greffe de cellules souches sanguines ou une greffe de moelle osseuse peut être indiquée.

Le médecin peut prescrire différents traitements, du changement de régime alimentaire à l'administration de fer par voie orale ou de suppléments nutritionnels (vitamine B12, acide folique, vitamine C, etc.)

Dans des situations plus graves, lorsque les mesures entreprises ne sont pas suffisantes, il peut être nécessaire de transfuser le patient.

Du fer en abondance et très assimilable dans la spiruline

Lorsque toute cause organique a été éliminée, la meilleure prévention et le meilleur traitement de l'anémie consistent en un régime alimentaire adéquat et un apport en fer.

Suivre une alimentation saine et équilibrée est essentiel non seulement pour prévenir l'anémie, mais aussi pour la combattre. Cela est d'autant plus important concernant la plus fréquente des anémies : l'anémie par carence en fer (anémie martiale ou anémie ferriprive).

Les aliments riches en fer sont les viandes (particulièrement le foie), le poisson, la volaille les œufs, et les légumes. Certains légumes ainsi que de nombreux produits à base de blé contiennent également du fer, mais celui-ci se présente sous une forme que l'organisme n'absorbe pas facilement.

La spiruline contient de nombreux nutriments dont une quantité record de fer : 28,5 mg pour 100 g (plus de fer que tout autre aliment répertorié).

En consommant de la spiruline, l'assimilation de fer est estimée à 40% selon Journal of agricultural and food chemistry [1], ce chiffre descend à 6% pour le fer de la viande bovine.

Contrairement au fer contenu dans la plupart des aliments, celui de la spiruline est ainsi mieux absorbé par le corps (hautement biodisponible).

Globalement, la capacité d'absorption du fer peut-être améliorée par la consommation de jus d'agrumes (grâce a la vitamine C) pris en même temps que les aliments riches en fer, le lait et le thé en revanche la diminuent.

Des études concluantes sur des personnes anémiées

Au Japon, une étude a été réalisée par Takeuchi, T. [2] Dans celle-ci, on a donné 4 g de spiruline à chaque repas à des jeunes femmes ayant un taux d'hémoglobine anormalement bas.
Après seulement un mois, leur taux de globules rouges était dans des valeurs normales.

Dans une autre étude [3] sur des personnes souffrant d'un système immunitaire faible, celles qui étaient traitées à la pénicilline, aux sulfamides ou à la cortisone présentaient une anémie (en plus des déficiences immunitaires).
Après avoir consommé 3 g de spiruline/jour durant 12 semaines, les paramètres sanguins se sont améliorés progressivement jusqu'à la normale. La conclusion de l'étude indique que selon les données recueillies, la spiruline pourrait améliorer l'anémie et l'immunosénescence.

D'autres aliments à privilégier :

  • Les légumineuses (lentilles notamment),
  • Les légumes verts à feuilles (épinards notamment),
  • Le poisson et les viandes blanches,
  • Les fruits secs,
  • Le raisin, les pruneaux, les agrumes, les kiwis, les poivrons rouges, etc.

Ainsi que ceux riches en vitamine C, car elle facilite l'assimilation du fer des autres aliments.

> Essayez la spiruline

Références :

Alain Casal miniature J'explore depuis plus de 10 ans les publications de la littérature scientifique qui concernent la spiruline, ses composants et plus largement, les microalgues. Je m'efforce de proposer des articles sourcés et régulièrement vérifiés en regard des nouvelles données de la recherche.
Alain Casal - Fondateur de Spiruline France.
- A propos

216 Partages


Laisser un commentaire