Les mots de Loetitia qui blogue végétalien

Voici les propos de L{o/a}etitia, 32 ans, une guadeloupéenne qui habite en Suisse dans le Canton de Neuchâtel.
Elle est réceptionniste et donne des cours de cuisine végétale.

Auteur d’un blog de cuisine végétalienne

loetitiaJ’ai commencé à m’intéresser à la cuisine végétalienne et créé un blog pour partager mes expériences culinaires. Il m’a donné l’opportunité de rencontrer d’autres personnes qui avaient les mêmes centres d’intérêt et les mêmes préoccupations que moi et cela m’a beaucoup aider à avancer plus sereinement sur la voix du végétalisme.

Aujourd’hui, maintenant que je maîtrise les bases (bon et un peu plus quand même) de la cuisine végétale, ce que j’essaye de transmettre quotidiennement sur mon blog, c’est que manger vegan ne se résume pas à manger de la salade et du tofu. En tant que grande gourmande, je prouve tous les jours qu’on peut cuisiner de délicieux petits plats que toute la famille va adorer et ce sans produits animaux. Et quand je dis « toute la famille » ça inclue mon omnivore de mari et mon fils de 2 ans. Pour aider les omnivores, soit à manger végétaliens de temps en temps ou pour aider les végétaliens qui comme moi ne sont entourés d’omnivores à trouver des recettes qui plaisent à tous. C’est aussi un peu dans cet esprit que le groupe des « Menu VG du vendredi » officie tous les vendredis.

Mes influences culinaires sont variées et me ressemblent… en gros peu touche-à-tout (cuisine française, antillaise, thaï, indienne, traditionnelle, fusion, moléculaire, crue…).

Le choix du végétalisme

Le sujet est vaste, mais je pense que si je ne devait en choisir qu’un, ce serais celui-ci : Être végétalien est un choix personnel qui n’implique que nous. Manger des animaux n’est pas un choix personnel qui n’implique que nous, on oublie bien trop souvent que cela inclue aussi la vie de tous les animaux qui sont tués chaque année pour finir dans les assiettes.

La spiruline. Jusque là je pensais que c’était juste une algue protéinée… mais c’est bien plus que ça en réalité !

J’utilisais déjà la spiruline (depuis environ 1 an 1/2), mais ne je l’ai vraiment découverte à sa juste valeur en lisant récemment le livre de Belda Sisso.

Bluffé par cet excellent livre j’ai  décidé d’incorporer la spiruline à mon alimentation quotidienne et les smoothies verts (je suis fan de la couleur de vert-bleu intense que la spiruline donne aux aliments) du matin c’est top pour ça ! Je la saupoudre aussi sur mes salades et sur mes soupes quand j’en ai envie.

J’adore vraiment ça et je compte bien continuer à la glisser dans mes recettes jusqu’à la faire aimer de tous ! 😉 Certaines personnes n’aiment pas le goût de la spiruline… ce n’est pas mon cas. En tant que fin Gourmet, je trouve le goût très doux, et quand j’ouvre le sachet et que je sent l’odeur, j’en ai tout de suite l’eau à la bouche. Associé à une huile d’olive extra vierge ou à un peu de jus d’orange… c’est un délice !!!

Sinon je n’ai pas encore assez de recul pour vraiment ressentir ses bienfaits, mais quand j’ai commencé à en prendre j’étais vraiment crevée et je venait de choper coup sur coup 2 virus d’hiver qui m’avaient bien mise à plat. Là je me sent vraiment mieux et je suis bien plus en forme.

Pour conclure je dirais que la cuisine végétale a beaucoup à offrir, en terme de santé et de nutrition mais aussi et surtout en terme de goût. La spiruline est un allié dont il ne faut pas se passer (et ce quel que soit notre régime alimentaire).

Vous aimez cet article ?

Les mots de Loetitia qui blogue végétalien
Soutenez-nous en mettant des étoiles à cette page... 👍(cliquez 2 fois si vous êtes sur mobile)



Laisser un commentaire

Acheter