Boutique

Spiruline et acné

L’acné est une éruption cutanée d’origine hormonale. Elle apparaît généralement à la puberté, se localise au niveau du visage, des épaules, de la poitrine et du dos. Elle se caractérise par un excès de sébum, par l’apparition de points noirs et boutons qui peuvent laisser des cicatrices disgracieuses. Bien qu’il soit courant de croire – à tort – que cela est dû à un manque d’hygiène, une peau propre peut également souffrir d’acné, car divers facteurs peuvent en être la cause.

Le système immunitaire et les problèmes inflammatoires sont les principaux facteurs responsables de cette maladie de la peau. Mentionnons également la croissance et les troubles gastro-intestinaux.

L’acné : une maladie cutanée aux facteurs multiples

Bien que la responsable de l’acné soit une bactérie (Cutibacterium acnes), d’autres facteurs hormonaux peuvent également provoquer l’acné :

  • C’est le cas des contraceptifs hormonaux dans les périodes de transition (au début ou à la fin du traitement). Cependant, puisqu’ils ont également un effet anovulatoire, ils peuvent parfois être utilisés pour réguler les niveaux d’hormones, afin qu’ils puissent être a contrario un traitement de la maladie.
  • Les hormones surrénales comme le cortisol ont un effet sur la qualité de la peau, car elles affectent directement l’humeur. Une période de stress prolongée ou un trouble anxieux pourrait être à l’origine d’une aggravation d’une tendance acnéique.

la spiruline contre l'acne

Quels sont les traitements médicamenteux de l’acné ?

Selon la SFD [1], les modalités de traitement de l’acné dépendent de deux éléments : la sévérité de l’atteinte et les préférences du patient. Ainsi, en cas d’acné légère à moyenne (grades 1 à 3), les traitements locaux, qu’il s’agisse de crèmes ou de gels, à base de peroxyde de benzoyle et les rétinoïdes, sont privilégiés. Ils sont associés à des actions pour améliorer l’adhésion du patient : éducation, consultations rapprochées…

Un antibiotique (doxycycline ou lymécycline) par voie orale peut toutefois être prescrit en complément pour une acné moyenne. En revanche, en raison d’une efficacité modeste et du risque écologique (émergence de souches résistantes aux antibiotiques concernant de nombreuses bactéries), la place des antibiotiques locaux est nettement réduite.

L’isotrétinoïne (Roaccutane) est réservée aux acnés sévères et très sévères ou avec risque cicatriciel. Dans les cas les plus évolués (grade 5), elle peut même être proposée en première intention.

Concernant le risque psychiatrique, la SFD constate que :

Le risque de dépression est plus élevé chez les adolescents présentant une acné. S’il n’a pas été démontré de risque psychiatrique lié au traitement par isotrétinoïne en population générale, certains patients pourraient néanmoins présenter un risque. Il est donc important de minimiser ce risque grâce à l’information des patients, de l’entourage et des professionnels de santé d’effectuer une évaluation de ce risque lors d’un entretien avec le patient éventuellement avec l’aide de l’échelle spécifique type Adolescent Depression Rating Scale (ADRS).

Les traitements médicamenteux – aux effets secondaires parfois dramatiques – sont malheureusement prescrits comme des pansements sans qu’ils agissent efficacement sur les causes véritables des problèmes d’acné.

Contrer l’acné par l’alimentation

Les graisses saturées affectent l’apparence des poussées d’acné. Le sucre, les aliments à indice glycémique élevé, ou l’effet des hormones présentes dans le lait sont également suspectés comme éléments favorisants.

Globalement, il est indiqué 2 d’éviter les sucres précuits, les saucisses et les sucres raffinés. Au contraire, les aliments riches en oméga 3, tels que le saumon, la spiruline, le thon ou les noix sont conseillés pour aider la peau à contrôler l’acné.

En outre, l’acide gamma-linolénique contenu dans la spiruline est un précurseur des prostaglandines qui interviennent au niveau du processus inflammatoire. La phycocyanine, également contenue dans la spiruline, stimule le système immunitaire et améliore la réponse de l’organisme face à l’acné.

Des études 3 montrent que l’algue bleue a une action antimicrobienne.
Le bêta-carotène, la vitamine E et le zinc présents dans la spiruline ont une action sur le processus de guérison de l’acné. Ces éléments améliorent la cicatrisation, éliminent les toxines, y compris les bactéries sur la peau (qui contribuent à l’apparition de l’acné).

Améliorer le métabolisme cutané avec la spiruline ?

Rickie Banksen, auteur de “How to Get Rid of Acne – Natural Acne Remedies.” (Comment se débarrasser de l’acné – Remèdes naturels contre l’acné), explique ce simple processus : “la spiruline améliore le métabolisme cutané, ce qui permet d’accélérer l’élimination des cellules mortes de la peau et la production de nouvelles cellules cutanées saines”.

Avec un meilleur métabolisme cutané, le corps est aussi capable de guérir les lésions d’acné plus efficacement et ainsi prévenir les cicatrices. La spiruline peut aussi aider à prévenir la prolifération de bactéries (Candida…), qui peut conduire à des poussées d’acné.

Eric, consommateur de spiruline depuis 38 ans, nous fait part (dans cet article) des remarquables effets de la spiruline sur sa propre qualité de peau et celles de ses proches.

Anti-acné : la spiruline étudiée

Une étude effectuée sur 42 personnes souffrant d’acné a démontré une amélioration considérable pour 79% des sujets et une guérison totale sur 9% à la suite d’une cure de spiruline pendant 3 mois. Aucune réaction défavorable n’a été notifiée. NIHAL, BADDURI, et al. [4] concluent dans leur publication que l’extrait de spiruline (en particulier, la phycocyanine) possèderait effectivement des propriétés anti-acnéique.

Essayez la spiruline

Références :
  • [1] Société Française de dermatologie
  • [2] Spencer, E. H., Ferdowsian, H. R., & Barnard, N. D. (2009). Diet and acne: a review of the evidence. International journal of dermatology48(4), 339-347.
  • [3] Ozdemir, G., Ulku Karabay, N., Dalay, M. C., & Pazarbasi, B. (2004). Antibacterial activity of volatile component and various extracts of Spirulina platensis. Phytotherapy Research: An International Journal Devoted to Pharmacological and Toxicological Evaluation of Natural Product Derivatives, 18(9), 754-757.
  • [4] NIHAL, B., GUPTA, N. V., Gowda, D. V., & Manohar, M. (2018). Formulation and development of topical anti acne formulation of spirulina extract. Int J App Pharm10(6), 229-233.

Alain Casal miniature J'explore depuis plus de 10 ans les publications de la littérature scientifique qui concernent la spiruline, ses composants et plus largement, les microalgues. Je m'efforce de proposer des articles sourcés et régulièrement vérifiés en regard des nouvelles données de la recherche.
Alain Casal - Fondateur de Spiruline France.
- A propos

77 Partages


Laisser un commentaire