Devenir végan, l’approche de Quentin (MerciVegan)

Les mots de Quentin, 27 ans végan depuis 2015. Il tient le blog « Merci Végan » dans lequel il explique tout sur le concept du véganisme et les bienfaits de ce mode de vie sur la santé et l’environnement.


J’ai commencé à prendre conscience de la protection animale quand j’ai vu des vidéos à la télévision et sur les réseaux sociaux dévoilant les conditions de vie dans lesquelles vivaient les animaux.

Je me suis alors renseigné plus en détails, pour savoir s’il était possible d’adopter une alimentation végétalienne, sans avoir de carence.

Surtout, ma principale crainte était la carence en protéines car j’aime beaucoup le sport et la course à pied.

Je me suis rapidement rendu compte qu’une alimentation végane était tout à fait compatible avec une bonne santé, en plus de tous les bienfaits que cela aurait sur la vie animale et l’environnement.

Quelques mots sur la spiruline.

En réalité, j’ai commencé à consommer de la spiruline seulement plusieurs mois après avoir adopté une alimentation végane.
Je m’étais concentré sur les aliments sans prendre des connaissances des compléments alimentaires, comme la spiruline.
J’ai commencé à en prendre régulièrement depuis 2016, et je suis ravi des résultats.

C’est un excellent exemple pour montrer qu’une alimentation végane peut tout à fait être riche en protéines.

La spiruline contient près de 65% de protéines, ce qui en fait une très bonne alternative à la viande. Elle est notamment très conseillée pour les sportifs vegans, qui doivent prendre suffisamment de protéines pour leur récupération et reconstruction musculaire.

En plus des protéines, la spiruline contient tous les acides aminés essentiels. Ce point est essentiel puisque ces derniers doivent être apportes via notre alimentation (non synthétisés naturellement pour l’organisme).

Enfin, elle contient beaucoup de minéraux comme du fer ou du cuivre qui favorisent la récupération.

J’ai choisi personnellement de la consommer en comprimés car son goût est moins prononcé que sous forme de poudre.

La santé passe par l’alimentation, l’activité sportive et la relaxation.

Si concernant l’alimentation, il va s’agir de diminuer au maximum les produits industrialisés, il est aussi conseillé premièrement de faire régulièrement du sport. Trois séances de 30 minutes par semaine feront une grande différence !

Enfin, il est essentiel de se détendre. Prenez du temps pour vous, faites une séance de méditation au moins deux fois par semaine. En outre, je vous conseille de vous promener en forêt quand vous avez le temps, dans des lieux calmes, près de la nature.

L’alimentation quotidienne doit principalement être constituée d’aliments naturels et complets. Cela signifie des légumes, des fruits, des fruits à coque, des légumineuses, des céréales, et des graines.

En tant que végan, je ne consomme bien sûr pas de viande.

Mais si vous mangez de la viande, même en petite quantité, je vous conseille fortement de limiter votre consommation en viande rouge, pour votre santé (risques de maladies cardiovasculaires) comme pour l’environnement (ressources en eau et en terre utilisées, pollution de l’air).

Être végan n’est pas simplement un programme alimentaire.

Être végan est un mode de vie dans lequel vous allez vous épanouir. Vous serez à l’écoute de votre corps, de la vie sur terre et de l’environnement. Choisir de devenir végan signifie écouter la nature et garantir un meilleur avenir à la planète comme à l’être humain. Enfin, manger végan est absolument délicieux ! Beaucoup de recettes comme le burger végétalien ou le gâteau au chocolat sans œuf sont succulentes, pour les enfants comme les adultes.

Si être végan du jour au lendemain vous paraît compliqué, je vous conseille de le devenir pas à pas. Vous pouvez par exemple réduire votre consommation de viande au départ, ou simplement arrêter la viande tout en continuant le poisson.

La semaine d’après, retirez un autre produit d’origine animale de votre programme alimentaire.

Pas à pas, vous verrez que manger végan est simple, économique et délicieux !

Vous aimez cet article ?

Devenir végan, l’approche de Quentin (MerciVegan)
5 (100%) 1 vote



Comments are closed.

Acheter