Zoom sur la Fondation Antenna Technologies

La fondation AntennaAntenna Technologies (Fondation créée il y a 20 ans à Genève) et son réseau ont comme objectif principal de lutter contre les problèmes de santé (malnutrition) dans les pays en développement en utilisant technologie, l’innovation et la recherche scientifique font partie du programme d’Antenna.

La lutte contre la malnutrition (avec la culture locale de spiruline, micro-organisme aquatique aux qualités nutritionnelles exceptionnelles) et l’accès à l’eau potable (grâce à la production locale de chlore) sont les domaines d’intervention actuels de la Fondation.

Antenna France est en charge plus particulièrement des programmes de lutte contre la malnutrition.

Dans quels pays intervenez-vous ?

Nous menons ces programmes en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Togo), en Afrique Centrale (République Centrafricaine), à Madagascar et en Asie du sud-est (Cambodge et Laos).

La spiruline semble être une pièce centrale dans votre fondation, pourquoi avoir misé sur l’algue spiralée ?

L’intérêt de la spiruline va plus loin que ses nombreuses vertus nutritionnelles. La cultiver localement la rend davantage accessible et a un impact beaucoup plus important qu’un complément nutritionnel qui proviendrait de l’importation.

Les populations s’approprient la culture de la spiruline et développent leur autonomie. C’est un réel outil de développement. Les fermes locales sont un moyen de lutte contre la pauvreté et d’acquisition d’un savoir-faire. Nos projets passent également par la mise en place d’un réseau de distribution et de communication efficace.

Sur le terrain, quel accueil est réservé à la spiruline par ceux qui en ont besoin ?

Pour les enfants en bas âge (jusqu’à 18 mois) il n’y a, la plupart du temps, pas de problème : la spiruline en poudre est mélangée à leur nourriture et est très bien acceptée.

Au-delà de 18 mois, cela dépend : certains enfants aiment croquer directement de petits fragments de spiruline séchée et en redemandent, d’autres ont un moment de réticence (couleur et gout inhabituels) au départ et il faut parfois un peu insister un peu mais après ils s’habituent.

Concernant les adultes, cela dépend des pays :

  • en Afrique, le goût et la couleur surprennent toujours un peu au départ mais sachant que cela va améliorer leur santé, les personnes sont motivées et par la suite les effets bénéfiques l’emportent largement sur les réticences face au produit.
  • en Asie, la distribution est encore assez récente pour nous (projets spiruline démarrés il y a un an maximum) et il est difficile de tirer des conclusions mais l’utilisation fréquente des algues dans l’alimentation nous laisse penser qu’il n’y aura pas de problème.

Quels sont les résultats de vos actions ?

En 2012, nous avons accompagné 13 programmes (fermes et centre de nutrition) dans 8 pays. Près de 3,5 tonnes de spiruline ont été produites et ont permis d’apporter les nutriments nécessaires à 13 000 enfants en situation précaire. Des dizaines d’emplois ont été crées. Des circuits de commercialisation et distribution ont été mis en place de façon à vendre une partie de la spiruline qui permet le financement des frais de fonctionnement des exploitations.

La philosophie d’Antenna est de créer des fermes à but social et humanitaire avec une viabilité économique.

Avez-vous des anecdotes de « terrain » au sujet de la spiruline ?

Nous accueillons toutes les 6 semaines des groupes de 50 enfants dans notre Maison de la Nutrition d’Antsirabé (Madagascar) et à la fin de chaque cure un pique nique est organisé avec les enfants et leurs mères. Il a été décidé, une fois, de les emmener découvrir la culture de spiruline dans une de nos fermes de production. Ils ont été très surpris de la complexité de la production de la spiruline et n’imaginaient pas qu’il faille de telles installations pour permettre de produire la spiruline.

Mais surtout, de telles installations pour quelques centaines de grammes de spiruline par jour ! Mais ce qui les a le plus étonné, c’est de savoir que ce qu’ils mangeaient sec étaient au départ des petits êtres vivants, et surtout invisibles à l’œil nu. Ils pensaient que la spiruline était des feuilles séchées !

Vous semblez avoir tout un programme de technologie et développement durable (nutrition, eau, énergie, agriculture…), pouvez-vous nous en dire plus ?

citation d'antennaEffectivement, la Fondation Antenna Technologies s’engage dans la recherche et la diffusion de technologies adaptées aux besoins essentiels des pays en développement.

Après la culture de spiruline, la Fondation s’est intéressée également à l’accès à l’eau potable.

Antenna a développée la technologie WATA qui permet de produire localement de l’hypochlorite de sodium pour le traitement de l’eau de boisson et la désinfection. Elle s’adresse aux régions où il n’existe pas de système d’adduction d’eau potable ni de relais d’approvisionnement en chlore de qualité. Le WATA est un appareil simple, économique et fiable pour un accès durable et autonome à l’eau potable. Il fait partie intégrante d’une démarche globale et durable, l’approche WATASOL. Cette approche associe sensibilisation aux mesures d’hygiène, formation technique, et création d’un modèle économique basé sur la production et la vente d’hypochlorite de sodium ou d’eau chlorée.

Actuellement, Antenna s’engage aussi contre la « pauvreté énergétique » ayant mis en place une solution alternative  aux lampes à kérosène (couteuses, novices, inefficaces).

Des programmes de recherche et développement sont également en cours au Maroc et au Mali pour la production de bio-fertilisants et bio-pesticides ainsi que des micro-jardins

En savoir plus : www.antenna.ch

Comment aider Antenna ?

Plusieurs possibilités de nous aider :

  • En nous donnant des idées, des conseils, des contacts…
  • En montant un partenariat avec votre entreprise,
  • En organisant des évènements au profit d’Antenna (théâtres, concerts, courses solidaires…),
  • En soutenant financièrement des projets ou nos frais de fonctionnement.
  • Rappelons les dons effectués avant le 31 décembre 2012 pourront être déduits de 66 % de l’impôt sur le revenu 2012 !

A l’aide de notre site, www.antenna-france.org, de notre page Facebook, en nous suivant sur Twitter ou par l’intermédiaire de la newsletter mensuelle (abonnement sur le site), vous pourrez vous tenir au courant du travail de nos équipes sur le terrain et des développements de nos programmes. MERCI !

Vous aimez cet article ?

Zoom sur la Fondation Antenna Technologies
5 (100%) 1 vote



Laisser un commentaire

Acheter