SPIRULINEFRANCE.FR - Première base informative qui démocratise les données scientifiques de la supplémentation nutritionnelle liées à la spiruline et l'univers des microalgues.
BOUTIQUE

La superoxyde dismutase (SOD)

Les radicaux libres et le stress oxydatif sont associés à plusieurs pathologies, comme les maladies inflammatoires de la peau, le cancer, le diabète, le vieillissement prématuré, et bien plus encore. Heureusement, il existe des molécules qui combattent les radicaux libres et qui permettent de prévenir et de diminuer les dommages causés par ceux-ci dans le corps.

Une des molécules antioxydantes les plus importantes est la superoxyde dismutase, une enzyme qui entre dans la composition de la spiruline.

la sod : superoxyde dismutase

La superoxyde dismutase (SOD) est une métalloprotéine et une oxydoréductase. Ces noms compliqués signifient simplement que la SOD est une enzyme qui permet de combattre le stress oxydatif en se débarrassant des radicaux libres de l'organisme.

La SOD est produite par la plupart des organismes vivants, incluant les animaux et les végétaux. L’enzyme est associée à différents types de métaux, d’où le nom « métalloprotéine. » Il y a quatre différents types de SOD qui sont définis selon le métal qui se trouve au cœur de la protéine. Les possibilités sont le cuivre, le zinc, le fer et le nickel.

Les réactions métaboliques du corps produisent des molécules que l’on appelle les espèces réactives de l’oxygènes (ROS), un type de radicaux libres. Les ROS sont des molécules très instables issues de l’oxygène qui peuvent endommager les tissus environnants. Grâce à son métal, la SOD a le pouvoir de stabiliser et d’éliminer les espèces réactives de l’oxygène pour prévenir le stress oxydatif.

Les bénéfices de la SOD

Comme la SOD permet de diminuer le stress oxydatif, elle permet d’atteindre un état de bien-être général. De plus, les ROS et le stress oxydatif sont associés à plusieurs troubles de la santé. Donc, réduire la concentration de ROS dans le corps a beaucoup de potentiel thérapeutique sur les conditions comme :

Les processus inflammatoires

Certaines études préliminaires indiquent que les traitements à base de SOD peuvent avoir un effet anti-inflammatoire bénéfique. Par exemple, les gens qui souffrent de conditions inflammatoires [1] de la peau comme des brûlures, des dermatites et des ulcères, ont vu leurs symptômes s’améliorer après avoir subi des injections à base de SOD.

De plus, les niveaux de SOD chez les gens qui souffrent d’inflammation chronique sont souvent plus bas que la moyenne, ce qui suggère que cette enzyme est importante afin de limiter les marqueurs d’inflammation dans le corps.

Le vieillissement de la peau

Les radicaux libres comme les ROS sont l’ennemi numéro un dans la lutte contre le vieillissement prématuré de la peau. Donc, des produits à base de SOD pourraient réduire les dommages causés par les ROS en plus de lutter contre les signes de l’âge comme les rides et les ridules.

De plus, les SOD peuvent améliorer l’apparence des cicatrices et protéger contre les rayons UV afin d’améliorer l’apparence et la santé de la peau.

Le vitiligo

La SOD, en complément de la photothérapie (exposition solaire, ou photothérapie UVB spectre étroit), est un des traitements à l'efficacité démontré (cf. Pr Thierry PASSERON - CHU Nice) [2] pour augmenter le pourcentage de repigmentation de la peau des patients atteints de vitiligo (maladie auto-immune produisant une dépigmentation de la peau / "tâches blanches").

Les maladies cardiovasculaires

Bien que le lien de cause à effet n’ait pas encore été tout à fait établi, il semble que de donner de la SOD par intraveineuse à ceux qui viennent de subir une crise cardiaque diminue les dommages au cœur. Donc, les conséquences sur le cœur d’une crise cardiaque sont moindres lorsque la personne a des niveaux élevés de superoxyde dismutase dans le sang peu après l’incident.

Le cancer

Les études démontrent que des fortes concentrations de ROS dans le corps causent des mutations dans les cellules. Les ROS agiraient donc en tant qu’agent cancérigène [3]. De plus, le niveau d’activité de la superoxyde dismutase dans les cellules cancéreuses est bien moindre que dans les cellules normales [4].

Donc, normaliser le niveau de SOD dans le corps pourrait avoir deux effets. Le premier est de diminuer le niveau d’espèces réactives de l’oxygène dans le corps et donc de prévenir ou bien réduire le risque de souffrir de cancer. Le deuxième serait de retarder la progression du cancer chez les gens qui sont déjà diagnostiqués.

Attention, nous ne sommes pas en train de dire que les suppléments de SOD sont un traitement contre le cancer. Il est important de suivre les conseils et les directives de votre médecin si jamais vous souffriez du cancer et de ne pas substituer le traitement par les suppléments de SOD.

L’arthrite rhumatoïde

L’arthrite rhumatoïde est une maladie caractérisée par l’inflammation chronique de la synovie des joints. Deux éléments présents chez les gens qui souffrent de cette maladie sont un niveau élevé de stress oxydatif et un manque d’activité antioxydante.

Donc, les suppléments qui jouent un rôle antioxydant, comme ceux à base de SOD, pourraient diminuer les réactions d’inflammation de l’arthrite et les symptômes. Certaines études préliminaires confirment ce bénéfice. En effet, il a été trouvé que les patients avec une faible concentration de SOD [5] souffrant de l’arthrite éprouvaient du soulagement suite à l’administration de l’enzyme.

Les sources de superoxyde dismutase

Vous pouvez privilégier certains aliments si vous cherchez à augmenter les niveaux de SOD dans votre organisme afin de bénéficier de ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anti-âge. Par exemple, le chou, les choux de Bruxelles, le brocoli, les tomates, les épinards, le cantaloup et les pois chiches sont tous des bonnes sources.

En ce qui concerne les compléments alimentaires classiques, ils sont une fausse bonne idée car la supplémentation orale de SOD sous forme libre (non liée à une protéine porteuse) est guère efficace : l’enzyme est généralement dégradé par les sucs gastriques une fois dans l’estomac. La spiruline, aliment à l'intégrité préservée, est non seulement une grande source de SOD, mais une source efficace et biodisponible car l'ensemble de ses molécules agissent en synergie, tout en étant gastro-protégée.

La superoxyde dismutase (SOD) est une enzyme puissante qui permet de lutter contre les radicaux libres, plus précisément les espèces réactives de l’oxygène. Un niveau sain de SOD favorise la santé générale, mais permet aussi d’améliorer les symptômes de l’arthrite, de prévenir le cancer, de diminuer l’inflammation dans le corps et de lutter contre le vieillissement de la peau.

Essayez la spiruline

Références :
  1. Niwa, Y. (1989). Lipid peroxides and superoxide dismutase (SOD) induction in skin inflammatory diseases, and treatment with SOD preparationsDermatology179(Suppl. 1), 101-106.
  2. Fontas, E., Montaudié, H., & Passeron, T. (2021). Oral gliadin‐protected superoxide dismutase in addition to phototherapy for treating non‐segmental vitiligo: A 24‐week prospective randomized placebo‐controlled studyJournal of the European Academy of Dermatology and Venereology35(8), 1725-1729.
  3. Oberley, T. D. (2004). Mitochondria, manganese superoxide dismutase, and cancerAntioxidants and Redox Signaling6(3), 483-487.
  4. Ugur, M., Yildirim, K., Kiziltunc, A., Erdal, A., Karatay, S., & Senel, K. (2004). Correlation between soluble intercellular adhesion molecule 1 level and extracellular superoxide dismutase activity in rheumatoid arthritis: a possible association with disease activityScandinavian journal of rheumatology33(4), 239-243.
  5. Feig, D. I., Reid, T. M., & Loeb, L. A. (1994). Reactive oxygen species in tumorigenesisCancer research54(7 Supplement), 1890s-1894s.

Alain Casal miniature J'explore depuis plus de 10 ans les publications de la littérature scientifique qui concernent la spiruline, ses composants et plus largement, les microalgues. Je m'efforce de proposer des articles sourcés et régulièrement vérifiés en regard des nouvelles données de la recherche.
Alain Casal - Fondateur de Spiruline France.
- A propos