Spiruline et équilibre acido-basique

Dans notre organisme, certains fluides sont soit alcalins, soit acides, et ceci dépend de leur fonction. A titre d’exemple, les sucs digestifs doivent être acides pour pouvoir décomposer les aliments, tandis que le sang doit être alcalin avec un pH d’environ 7,4.

Un acide : une substance à effet corrosif

Chimiquement, un acide est défini comme une substance qui libère des ions hydrogène lorsqu’elle est dissoute dans l’eau. Cette libération n’est pas la même pour toutes les substances acides, c’est pourquoi on dit qu’il existe plusieurs degrés d’acidité : parmi les aliments, les agrumes par exemple, sont plus acides que les tomates. Bien qu’en général les substances acides sont discernables au goût, ce n’est pas sans failles : certains aliments ne sont pas acides au goût alors qu’en réalité, ils le sont.

Un alcali : une substance douce

Chimiquement, un alcali ne libère pas d’ions hydrogène lorsqu’il est dissous dans l’eau. Les aliments alcalins apaisent les douleurs causées par l’hyperacidité gastrique.

Nous pouvons classer toutes les substances qui composent l’organisme dans ces 2 grandes catégories. Si nous avons besoin de ces deux types de substances vitales il est nécessaire de trouver le bon équilibre.

Des excès d’acidité à combattre

equilibre-acido-basique-spirulineLorsqu’on observe un excès d’acidité, on doit agir de manière à le réduire, car cela peut provoquer divers désagréments. C’est en effet dans cette acidification de l’organisme que se trouve l’origine de nombreux troubles de santé.

L’acidification de l’organisme se caractérise par : une grande fatigue, une sensibilité, une irritabilité, du stress, un sommeil perturbé, un état dépressif etc.

Les personnes souffrant d’acidose sont souvent, hypotendues, victimes d’épisodes d’hypoglycémie et sujettes aux infections (affaiblissement du système immunitaire et microlésions des muqueuses). Elles peuvent également souffrir (en raison de l’agressivité des acides sur les tissus responsables de leur élimination) d’eczéma, d’urticaire, de démangeaisons, de rougeurs de la peau etc.

L’environnement dans lequel nous évoluons, notre alimentation et notre mode de vie en général font que, pour la plupart d’entre nous, tout contribue à provoquer ces excès d’acidité porteurs d’affections. Le maintien de l’équilibre acido-basique est donc essentiel pour tenter d’éviter un certain nombre de troubles et de garder toute sa vitalité.

Un équilibre à retrouver

Pour beaucoup d’entre nous, une alimentation négligée ou faite d’excès, un manque d’oxygénation et un environnement propice aux tensions se liguent pour nous créer une foule de problèmes de santé plus ou moins graves. Nous ne le ressentons pas toujours de manière évidente, mais à l’intérieur de notre corps, ces facteurs occasionnent bien des dégâts, notamment au niveau de l’équilibre acido-basique.

Différentes méthodes permettent de mesurer le degré d’acidité qui prévaut dans notre organisme. On recommande notamment l’usage de papiers réactifs (disponibles en pharmacies) pour vérifier régulièrement le pH des urines. Si le pH moyen des urines est inférieur à 6,5, on peut considérer qu’il y a excès d’acidité. Des réajustements s’imposent alors, notamment via l’alimentation.

Le but d’un régime alcalin est de contrer l’effet nocif des excès d’acides de l’organisme.

Une alimentation pauvre en légumes et riche en sucres, les produits laitiers, les aliments transformés, les farines raffinées, les boissons gazeuses, le café et alcool, sont les champions de l’acidité.

A contrario la pomme de terre, les légumes verts, les légumes colorés (carotte, betterave) à l’exception de la tomate, le maïs, les bananes, les amandes, les abricots, les pruneaux, l’eau minérale alcaline, les avocats, les épices vertes… sont des aliments alcalinisants.

La spiruline fait également partie de cette dernière catégorie, aussi, la chlorophylle qui entre dans sa composition est bien connue pour ses propriétés alcalinisantes.

Essayez la spiruline

Références :

J'explore depuis plus de 10 ans les publications de la littérature scientifique qui concernent la spiruline, ses composants et plus largement, les microalgues. Je m'efforce de proposer des articles sourcés et régulièrement vérifiés en regard des nouvelles données de la recherche.
Alain Casal - Fondateur de Spiruline France.
A propos

20 Partages


Laisser un commentaire