Une naturopathe adepte de la spiruline

Voici des propos d’Anne Chicheportiche, 30ans, maman de 2 enfants, kinésithérapeute et naturopathe.

Chercher l’origine des pathologies récidivantes des patients

Anne ChicheporticheLa méthode des chaînes physiologiques de Busquet m’avaient convaincue de la nécessité de trouver la source du problème, libérer le point fixe avant toute correction de la statique.

Il y a effectivement pour toute pathologie chronique un rapport contenant-contenu.
La naturopathie me permet de repérer et régler toutes les anomalies du « contenu » qui sont de l’ordre de l’inflammation, de la congestion, qui génèrent toutes les pathologies inflammatoires, infectieuses, chroniques, dégénératives, auto-immunes, etc…

Une séance de naturopathie complète donc une séance de Chaînes physiologiques. Il faut compter une heure pour chacune d’entre elles car ces séances sont ponctuelles et conséquentes. Elles suffisent en général à stopper l’installation d’une pathologie naissante, quand la source du problème est déterminée et levée au terme de la séance.

Pour les pathologies chroniques, une amélioration de 80% est attendue rapidement lorsque la cause inflammatoire ou dégénérative est traitée par les conseils et prescriptions.

J’ai découvert la spiruline dans le cadre de ma formation de naturopathe

Ayant eu l’occasion de tester d’abord sur moi et mes proches, j’ai constaté des effets bénéfiques inattendus.

Étant anémiée au cours de ma première grossesse, j’ai eu la bonne surprise de voir mes analyses de fer nettement améliorées par cette cure au cours ma 2ème grossesse – voir l’article consacré à la prise de spiruline en période de grossesse.

J’ai également pu constater les bienfaits d’une cure de spiruline, sur mon enfant de 2ans, en plus d’une alimentation naturelle et équilibrée (cf le réglage alimentaire de Robert Masson). Il n’a pas eu une d’infection de l’hiver, malgré sa garde en crèche, auprès d’enfants tour à tour malades.
Sur mes patients et proches beaucoup ont témoigné de l’efficacité rapide sur la fatigue physique et mentale.

Une micro-algue méconnue…

Les Français ont l’habitude de recourir à la vitamine C pour la fatigue et s’inquiètent aussi de leur vitamine D par les dosages de plus en plus prescrits par les médecins. Mais tous les minéraux et oligoéléments ne sont pas assez explorés et connus pour leur l’incidence sur tout notre organisme. Elle est pourtant majeure.

Le calcium que les médecins s’évertuent à nous faire ingérer via les laitages est beaucoup plus intéressant dans la spiruline, qui en plus ne présente pas de risque d’intolérance.
Le fer de la spiruline est également beaucoup plus assimilable que du fer traditionnellement prescrit par les médecins mais inefficace…

Je conseille donc très souvent la spiruline. En prévention d’une part, chez les enfants ou adultes en période de risque infectieux. À titre de traitement pour toutes les déminéralisations et troubles qui en découlent… (fatigue, infections chroniques, fragilité musculo-tendineuse etc…).
C’est un complément naturel, à coût raisonnable et à large spectre donc ne pas hésiter à en profiter !

Vous aimez cet article ?

Une naturopathe adepte de la spiruline
Soutenez-nous en mettant des étoiles à cette page... 👍(cliquez 2 fois si vous êtes sur mobile)



Laisser un commentaire

Acheter