La mise en sachets et le conditionnement de spiruline, la solution

Les productions artisanales de spiruline mettent en place des astuces toujours plus ingénieuses pour faciliter leur travail. Souvent bricolées, ces trouvailles démontrent tout le talent des fermes aquacoles pour la débrouillardise.

Il reste néanmoins un point noir dans le processus, à savoir, l’étape finale qu’est la mise en sachets et le conditionnement pour la commercialisation de la spiruline sous emballage hermétique.

Le conditionnement en sachets, véritable étape fastidieuse pour les « petits » spiruliniers

La plupart effectuent la mise en sachets avec les moyens du bord : une bonne vieille balance dont la précision laisse souvent à désirer, associée à un remplissage par compte-gouttes et tâtonnement jusqu’à atteindre le poids désiré.

Ils s’y reprennent alors à de multiples reprises : on pèse, y’en a trop, on enlève, y’en a plus assez, on rajoute…

Sans une rigueur implacable, la précision du poids final des sachets est malheureusement très aléatoire.

Le temps perdu à cette tâche, sans aucune valeur ajoutée, se compte facilement en heures puis en semaines lorsqu’on l’additionne au fil du temps.

Il existe de très rares solutions qui s’avèrent très couteuses comme par exemple la possibilité d’externaliser la tâche à des sociétés spécialisés dans l’emballage comme Gestra ou faire appel à employés en ESAT qui propose parfois ce type de service.

La machine qui va rendre la vie belle aux spiruliniers

Cette entreprise nous propose une machine de conditionnement, petite par sa taille, mais grande par son service rendu.

En effet, cette ensacheuse unique en son genre est parfaitement adaptée aux petites productions de spiruline qui veulent professionnaliser l’étape de la mise en sachets (ou en flacons d’ailleurs…).

Elle permet d’automatiser le remplissage selon la quantité désirée : on choisi le poids du contenu pouvant aller de 2 grammes à 100 grammes.

Pour des sachets de 90 grammes, elle peut remplir – tenez vous bien – pas moins de 400 sachets par heure.

Ce qui fait sa force est également le fait qu’elle peut traiter n’importe quelle forme de spiruline à mettre en sachets : granulés, paillettes, comprimés, poudre…

A partir du moment où la matière est sèche et non collante, la machine fait son boulot et enchaine les remplissages à la vitesse de l’éclair.

Vous aimez cet article ?

La mise en sachets et le conditionnement de spiruline, la solution
Soutenez-nous en mettant des étoiles à cette page... 👍(cliquez 2 fois si vous êtes sur mobile)



Laisser un commentaire

Acheter