Accueil » L'avis des spécialistes » Docteur Jean Dupire auteur de La spiruline, un superaliment

Docteur Jean Dupire auteur de La spiruline, un superaliment

Voici un résumé non exhaustif du livre de Docteur Jean Dupire « La spiruline, un superaliment »…

La spiruline a fait couler beaucoup d’encre mais en définitive on sait mal ce qu’elle est réellement. Le docteur Jean Dupire connaît cette micro-algue car il l’a étudiée en France comme en Centrafrique. Avant tout, ce scientifique insiste sur le fait que la spiruline n’est pas à prendre comme un traitement global mais comme une aide thérapeutique qui permet d’obtenir des effets certains. Ce n’est pas un médicament au sens où on l’entend. Mais commençons par le commencement.

Couverture du livre de Jean Dupire sur la spirulineAvant tout, la spiruline est une micro-algue. On peut donc la cultiver partout où l’on peut obtenir de la chaleur. Sous nos latitudes, on peut la cultiver entre mai et octobre et toute l’année dans les pays naturellement chauds. En effet, la spiruline se récolte dans des bassins peu profonds mais dont la température de l’eau atteint les 37° Celsius. Filtration, tamisage et rinçage à l’eau claire permettent de faire sécher cet aliment qui peut être consommé sous forme de paillettes en assaisonnement dans les salades par exemple. La spiruline peut aussi être ingérée réduite en poudre ou sous forme de comprimés comme un complément alimentaire.

Avec la recherche de tous les moyens pour essayer de se maintenir jeune, l’homme se rallie souvent à des substances et des produits dont on lui vante les mérites. Le marché des compléments alimentaires ne s’est jamais aussi bien porté et le docteur Jean Dupire regrette d’ailleurs que l’on place sa confiance aussi vite dans un produit dont on ne connaît pas grand-chose. C’est d’ailleurs la principale raison qui l’a poussé à étudier de plus près cette spiruline.

Celle-ci est une espèce de cyanobactérie parmi 2000 autres qui sont apparues sur la Terre il y a déjà bien longtemps. Elles ont fabriqué de la chlorophylle et de l’oxygène en même temps que des antioxydants pour se protéger de ce dernier. La spiruline est considérée par certains scientifiques comme un super aliment car elle contient des substances nécessaires à l’organisme qu’il n’y a pas forcément en assez grande quantité dans notre alimentation quotidienne. La spiruline ne subit aucune transformation et se consomme telle quelle dans de l’eau ou du jus de fruit. On ne peut donc pas la considérer comme un complément alimentaire réel mais comme un aliment à part entière. Elle contient des minéraux, des antioxydants et des vitamines.

citation-dupirePour 100 grammes de spiruline, on trouve des protéines (60 g), du bêta-carotène (200mg), de la vitamine E (10mg), de la vitamine B12 (0,20mg), 50 à 150 mg de fer, de l’acide gamma-linoléique (1g), de la phycocyanine (8mg) et un antioxydant la superoxyde dismutase. En égrenant cette liste, on s’aperçoit que la spiruline contient des substances qui aident à lutter contre le vieillissement d’une part, et qui stimulent le système immunitaire d’autre part. Des études ont été faites sur les malades atteints du Sida, dont l’état général a été amélioré par la spiruline mais sans que celle-ci ne fasse baisser la charge virale des patients. La combinaison des composants de la spiruline ne peut apparemment pas être reproduite artificiellement, c’est pour cela que cette substance a quelque chose d’unique. En tout cas, le docteur Dupire a pu utiliser la spiruline contre la malnutrition en République Centrafrique avec un réel succès.

La spiruline jouit d’ailleurs d’une aura particulière puisqu’on fait état de certaines légendes dans lesquelles cet aliment jouait un rôle. Moctezuma empereur des Aztèques, vivait à proximité de lacs contenant de la spiruline et sa combinaison avec le poisson est apparue comme un moyen de se nourrir de manière efficace. Au bord du lac Tchad, les Kanembous filtraient la spiruline, leur permettant ainsi une espérance de vie bien meilleure à la moyenne africaine. De là à considérer la spiruline comme un aliment magique, il n’y a qu’un pas. Mais c’est surtout la combinaison de ses constituants qui est en cause dans les effets bienfaisants de cette micro-algue. La facilité de conservation de la spiruline en fait d’ailleurs un aliment qui peut être associé à quantité de plats, le poisson constituant un apport de graisses polyinsaturées non négligeable.

Enfin, le docteur Dupire insiste sur le fait que la spiruline permette de renforcer les défenses immunitaires, lutte contre les carences, améliore la forme générale et élimine les métaux lourds et autres toxines… et c’est déjà un miracle en soi qu’il faut savoir reconnaître. La synergie obtenue par les composants de la spiruline fait qu’elle agit si on l’intègre raisonnablement dans son alimentation journalière. Il suffit donc de l’acheter sous la forme de paillettes, de poudre ou en comprimés pour pouvoir en savourer les effets.

Vous aimez cet article ?

partage