Accueil » Les bienfaits de la spiruline » Face à un environnement toxique, les effets detox de la spiruline

Face à un environnement toxique, les effets detox de la spiruline

Ces 30 à 40 dernières années, la charge de toxiques environnementaux a fortement augmenté dans les villes. L’un des toxiques environnementaux les plus dangereux est le plomb, dont l’absorption s’effectue aussi bien par l’air et l’eau, que par l’alimentation. Lorsque l’on a une alimentation trop pauvre en calcium, en fer et en protéines, on court le risque d’absorber trop de plomb par le tube gastro-intestinal. Le métal arrive dans le sang, circule un certain temps (accroché aux acides aminés) dans l’organisme et se dépose principalement dans les tissus osseux, ainsi que dans le foie et les reins.

L’algue détox par excellence

Spiruline et detoxLa spiruline contient naturellement des nutriments qui contribuent à l’élimination du plomb et à la défense du système immunitaire : du calcium, du magnésium, du fer, du sélénium, des acides aminés et les vitamines A, B et E. Ces substances vitales ainsi que la SOD et d’autres enzymes représentent une forte protection contre l’oxydation. Elles réduisent l’effet toxique des radicaux libres et protègent nos cellules.

Une étude réalisée en Biélorussie auprès de 16 employés d’usine exposés au plomb a révélé une diminution du taux de plomb dans le sang et dans l’urine dans tous les cas avec une supplémentation de 5 comprimés de spiruline par jour. Après deux mois de consommation de spiruline, le niveau de toxicité s’est considérablement réduit et a montré un taux normal.
Le taux de plomb dans le sang et dans l’urine a diminué pour atteindre les valeurs normales de l’OMS. On a assisté à une importante augmentation d’enzymes, l’état des gencives s’est amélioré et la réceptivité aux infections dans la cavité buccale s’est réduite. Ce faisant, les chercheurs Loseva et Urinok de la clinique de l’institut de recherche scientifique de radiologie et d’endocrinologie de Minsk ont pu démontrer la chose suivante :

La consommation de spiruline comme complément alimentaire a une action d’épuration face à l’exposition aux métaux lourd comme le plomb.

Cette étude montre également que compléter l’alimentation quotidienne par l’algue bleue verte, ce qui est le cas dans les pays industrialisés, a tout son sens, et ce, particulièrement au regard de la prévention des maladies.

Une série d’autres analyses scientifiques a permis de constater que la spiruline est à même d’éliminer également le mercure et les substances radioactives.

Une consommation excessive de médicaments, l’abus d’alcool, de café, de tabac, mais aussi de chocolat, de sucreries et de substances toxiques présents de plus en plus dans l’alimentation du quotidien peuvent mener à l’inflammation de notre foie. Dans ce cas, une prise de spiruline est fortement conseillée afin de le renforcer et le régénérer. En outre, elle peut permettre d’éviter les effets secondaires des interventions médicales, en purifiant le sang et en soulageant le foie et les reins.

Il est nécessaire que nous prenions soins de notre corps et que nous le protégions des toxiques.

La spiruline, exempt de toute substance nocive, aide le corps à éliminer celles que nous absorbons

  • Elle libère notre corps des produits chimiques et participe à la désintoxication
  • Elle libère des toxines, métaux lourds et rayonnements ionisants
  • Elle évite les effets secondaires des médicaments chimiques
  • La désintoxication se produit à travers les différents canaux d’élimination (urinaire, respiratoire, digestif et la peau)

Vous aimez cet article ?

partage
S'abonner par email